[28/09] Le Retour du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[28/09] Le Retour du Roi

Message  Wahn le Ven 26 Sep - 19:31

LE RETOUR DU ROI

Alors que vous déambulez dans les parages pour une raison ou pour une autre, vous ne pouvez vous empêcher de remarquer ce parchemin placardé sur le tableau d'affichage, comme pour attirer l'attention de tous les passants n'ayant pas le nez pointé vers leurs bottes crasseuses. Vous en parcourez sans plus attendre les lignes, ayant comme le vague pressentiment qu'un rien de Tumulte s'apprête à secouer votre petit monde sous peu.


Ce parchemin, supposé rester secret, est pourtant ainsi affiché à la vue de tous ! Et en observant les alentours, vous notez qu'il en existe de nombreuses copies, occupant le plus infime morceau de briques ou de bois. Complot ? Embuscade ? Véritable appel au secours relayé fort maladroitement ?
Finalement, une seule question importe... Serez-vous présent ?

Wahn

Messages : 26
Date d'inscription : 11/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [28/09] Le Retour du Roi

Message  Wahn le Lun 29 Sep - 19:09

Wahn... L'héritier de la Brume porté disparu depuis plus d'un mois désormais, ayant laissé les rênes de son Royaume entre les mains du Dechronologue, refait surface ce 28 Septange 644, donnant rendez-vous au manoir de Lhambadda, où de nombreux aventuriers l'attendent de pied ferme... Mais à l'heure venue, nulle trace de la barbe blonde si caractéristique du vieil homme. Serait-ce une farce ? Un piège ? On commence à le chercher... Lentement mais surement.


Après avoir fait le tour du bâtiment, la petite troupe tombe sur une peluche bien imposante... Et surtout bien bruyante ! Poussant des petits grognements et provoquant des craquements de plancher, ce chacha semblait renfermer un ou deux secrets, que certains passeraient volontiers au fil de l'épée.


Trois coups de lames plus tard, on commençait à voir sortir un oeil, puis un nez... Puis une barbe... Ayant choisi la discrétion - ou du moins, essayé... - Wahn s'était dissimulé dans cette peluche, mais avait dû demandé du renfort pour s'en sortir. Son regard balaya l'assistance, surpris du grand nombre de personnes en présence. N'avait-il pas envoyé un parchemin confidentiel ? Son message était intercepté et publié, sans aucun doute ! Et l'inquiétude du retraité grandit sans plus attendre...


Alors qu'il s'apprêtait à dévoiler la raison de cette cachette, on entendit hurler de l'autre côté de la porte. Ne semblant vouloir sortir, Wahn s'abrita derrière un canapé, tandis que les aventuriers sortaient pour y découvrir un quatuor de bandits armés jusqu'aux dents. Pour autant, ceux-ci ne semblaient guère disposés à l'attaque. Il faut dire que le nombre important de personnes qui venaient de sortir du manoir ne rassurait guère nos renégats. Ceux-ci prétendirent tout de même pouvoir faire une ou deux victimes avant leur défaite... Mais révélèrent bien vite n'en avoir qu'après une seule personne : Wahn lui-même.


Les hommes masqués souhaitaient que l'héritier de la Brume réponde de ses crimes, un mot qui ne manqua pas d’interpeller l'assistance. Les bandits laissèrent finalement le choix aux aventuriers : ou bien ils livraient Wahn, ou c'était l'assaut. Tout le monde retourna auprès du vieil homme recroquevillé sur lui-même, demandant des comptes et des révélations... Et révélations il y eut !

Wahn raconta alors toute l'histoire du Royaume et du Tumulte, sa méfiance constante envers Shariva et ses serviteurs à capuches, aux rires sournois et aux pouvoirs maléfiques, à son rôle de Sadeur qui ne lui servait qu'à se protéger du Tumulte. Il affirma les craindre, craindre pour son Royaume, son précieux Royaume pour qui il avait investi tant de temps et d'énergie. Il dut pourtant se rendre à l'évidence : il ne pouvait lutter contre ces forces... Mais alors vinrent les Xaltants...



Serviteurs de la déesse, les Xaltants ne jurent que par le Tumulte. Et Wahn, malgré sa position au Conseil, l'exècre plus que tout, et voit en cette formation une nouvelle menace ! D'autant plus qu'elle a gagné les rangs du Royaume même, de sorte que certains de ses membres portent l'imposant chapeau caractéristique de cette assemblée de fauteurs de trouble. Alors, pour s'en protéger, Wahn utilisa un guerrier à son insu.

Crotale, disciple de Sram perdu dans ce monde, fut ainsi recruté par Wahn pour espionner le Tumulte... mais il prit sa tâche trop à coeur. Souhaitant prendre des mesures radicales contre les Xaltants, il se frotta alors à l'opposition formelle de Wahn d'employer de "tels moyens". Lesquels ? Nous ne le saurons guère. Toujours est-il qu'en se mettant sur la route de Crotale, Wahn fut vite considéré par ce dernier comme un ennemi de la Brume, louant finalement le Tumulte. L'arroseur arrosé...

Les bandits semblaient servir le Sram et s'impatientaient au dehors. Avec l'aide des aventuriers présents, Wahn put toutefois s'échapper pour aller se réfugier au nord-ouest de la cité des mercenaires.


Mais cette aide n'était que temporaire. Beaucoup eurent du mal à encaisser ce coup de poignard qu'avait porté le retraité, cet espion qu'il avait formé pour finalement le mettre à leurs trousses... D'autres tentèrent de le défendre, et ainsi commencèrent à apparaître deux clans, s'échangeant leurs arguments et convictions... Jusqu'à ce q'un nouveau personnage n'entre en scène.


Crotale voulait Wahn, et il ne comptait pas se laisser aller. Fatigué de fuir, c'est ce dernier qui lança pourtant l'assaut, et la bataille s'engagea au sein même de la demeure qui n'en demandait pas tant.


Le combat vit Crotale vaincu, forcé de battre en retraite. Et c'est un Wahn triomphant qui s'avança devant l'estrade, avant d'être tiré de son discours par Dechronologue.


Car le Zobal rappela un détail : il possédait toujours le rang de Meneur, et par conséquent, dirigeait le Royaume et ses membres. Wahn avait créé ce mercenaire, lui avait forgé cet esprit d'assassin... Il était coupable de trahison envers le Royaume ! Dechronologue organisa alors un procès qui se tint au manoir de Lhambadda, et où celui que l'on nomme héritier du Royaume de la Brume fut jugé pour mise en danger de ces terres légendaires.


Amazzj, Mosath et Ichimarou furent nommés jurés de cette affaire, et alors que s'échangeaient les positions de chaque camp, la sanction finit par tomber. Wahn fut jugé coupable et condamné à l'humiliation de la corvée de patates. La soirée se termina ainsi, sur cet homme accablé en train d'éplucher des pommes de terre, et jurant entre ses dents.


Trahison ou justice ? Pouvoir ou devoir ?
Cette scène n'est que le début d'une longue pièce... Les pions avancent sur l'échiquier... Le Tumulte s'impose en maître...
Et le Royaume pourrait en subir les désastreuses conséquences...

Wahn

Messages : 26
Date d'inscription : 11/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum